PERRY RHODAN NEO n° 53

Gestrandet in der Nacht
Naufragés dans la nuit
 
Auteur : Oliver Plaschka
 
Année de Parution : 2013
 
   

    Pour atteindre l’amas stellaire Thantur-Lok, un convoi doit effectuer trente-six transitions. Il existe des stations, baptisées Hamtar, toutes les cinq cents années-lumière. Pour des raisons religieuses, les Pilotes veulent que les convois se composent de 177 vaisseaux. Comme la Flotte du Régent en contient 179, le départ est d’abord annulé. Finalement, il peut partir mais le Haut-Pilote Anra’Thir’Nom se joint à l’expédition.

    Le trajet se déroule d’abord normalement malgré quelques incidents. Au milieu du voyage, près de la station Hamtar-18, une cérémonie a lieu en remerciement à la divinité Anetis. Ihin da Achran entend une voix s’adresser à elle et reconnaît celle de Charron.

    Lors d’une transition, la Flotte perd le vaisseau Orestos. Le Varek’Ark d’Ihin da Achran part à sa recherche. Quand il est retrouvé, Ihin da Achran se rend à bord, à la recherche de survivants, malgré les conseils de Anra’Thir’Nom. Ils trouvent le Missk Shreer, un simple technicien. Tout le reste de l’équipage a disparu. Shreer a auparavant vu de vagues formes à l’extérieur du vaisseau. Il prononce le mot Enthach, qui signifie démon stellaire. La positronique du vaisseau se met à égrener un compte à rebours. Des robots de combat s’en prennent aux Arkonides. Ihin entend une voix mentale qui lui dit de quitter le vaisseau. De retour sur le Varek’Ark, elle explique au Haut-Pilote qu’elle a reçu un message mental d’un noble appelé Charron da Gonozal qui affirme que le Régent n’est pas celui qu’il dit être.

    À l’issue de la première transition après Hela Ariela, Atlan s’est écroulé et s’est mis à rêver sous l’influence du tarkanchar de Crysalgira.

    Atlan se retrouve dans sa tour sur Atlantis, peu avant l’attaque des Méthaniens. Un inconnu apparaît et lui remet un message de Crysalgira da Quertamagin. Atlan se rend au point de rendez-vous, situé à 67,3 années-lumière. Dans un vaisseau de type inconnu, il reçoit un activateur cellulaire et les plans de construction de canons-convertisseurs. Quand il revient, la colonie sur Larsaf III n’existe plus.

    En 2036, Atlan est réveillé d’hibernation par Rico car des personnes non autorisées pénètrent dans la coupole sous-marine. Atlan et Rico utilisent un transmetteur de matière et se retrouvent sur la planète Derogwanien dont les habitants ressemblent à des poupées. Les poupées attendent leur retour de leur maître, Callibso, que Rico qualifie comme son ennemi. Le robot explique que l’exil d’Atlan sur Terre était voulu pour qu’il guide l’Humanité. Un combat se déroule depuis longtemps dans l’Univers. Ils quittent la planète avant que Callibso n’arrive. Rico explique à Atlan qu’il travaille pour les puissances qui lui ont donné l’immortalité. Atlan devait être le mentor de l’Humanité. Une autre mission importante l’attend. Il doit sauver le Grand Empire en éliminant le Régent.

    Ils utilisent un autre transmetteur qui les emmène sur Topsid. Le but de Rico est de renverser le pouvoir du Despote. Il remet à Atlan un deuxième activateur cellulaire qui doit servir à semer le trouble chez les nobles arkonides.

    Après une semaine, Atlan se réveille.

 


© Michel Vannereux