PERRY RHODAN n° 361
Les Serviteurs Éternels
 
Cycle
L'Armada Infinie
 
Traduction
José Gérard - Michel Vannereux
 
Edition originale
Pocket Perry Rhodan n° 361
 
Parution
juin 2018
   
    LE GROUPE PSIONIQUE

    Les Sénateurs Hanséatiques décident de la création du Groupe Psionique, une communauté d’environ six mille personnes qui, grâce à leur énergie psionique, repliera l’espace autour de la Terre et la Lune pour les cacher quand Vishna arrivera. Il est installé à Shisha Rorvic, au Tibet. Reginald Bull et Ellert-Coolafe s’y rendent.

    Un premier essai a lieu. Il s’agit de détourner de sa trajectoire un petit vaisseau robot. L’expérience est peu concluante. Il semble qu’une forte perturbation s’est produite. Elle est identifiée comme un agent dormant de Seth-Apophis.

    Le TS-38, aussi appelé Kizanga, revient sur Terre après une mission. Le centre de contrôle les informe qu’un cadavre a été découvert dans le bloc Danakil, en Érythrée, dans une couche rocheuse datant d’il y a 350 millions d’années. Sa plaquette d’identification porte le nom de Konda Thorne, un technicien actuellement sur le Kizanga.

    La conscience de Merg Coolafe quitte brusquement son corps, laissant Ernst Ellert seul.

    Deux semaines plus tard, le Groupe Psionique se réunit de nouveau pour faire disparaître la Terre et la Lune derrière une courbure spatiale refermée. Des irruptions temporelles se produisent. Des morceaux du passé surgissent au présent.

    Le Tsunami TS-38 disparaît alors qu’il pénétrait dans la courbure spatiale. Il se retrouve à l’ère du Dévonien. Konda Thorne quitte le bord et se rend dans le bloc Danakil où on trouvera plus tard son corps. Un inconnu surgit et lui prend son saren et sa plaque d’identification. Konda Thorne le voit disparaître près d’un volcan puis une explosion se produit. Thorne est récupéré par le TS-38 qui peut regagner le présent.

    Reginald Bull a des visions de Dalaïmoc Rorvic qui lui parle de son amulette, la Bhavacca Kr’a. Une projection devait aider à transférer l’énergie mentale de l’Immortel dans le Groupe Psionique et le renforcer mais elle a été projetée dans le passé, à l’ère du Dévonien, et a provoqué les brèches temporelles.

    Un dénommé George Kanikolous a été influencé par la conscience de Merg Coolafe et a volé la projection de la Bhavacca Kr’a. Reprenant ensuite ses esprits, il a tout fait pour la détruire. C’est son corps qui a été retrouvé dans le bloc Danakil.


    LES SERVITEURS ÉTERNELS

    Depuis un temps infini, les peuples robotiques des Kleng et des Parsf sillonnent l’espace. Ils sont issus de la civilisation robotique des Schatt-Armarong, ou Serviteurs Éternels, qui attendent depuis toujours le retour de leur maître. Ils ont été bannis pour avoir cherché la domination sur les autres.

    Le Kleng P-Zéro s’est infiltré dans Parfson, la cité spatiale des pPrsf, où nul ne sait qu’il est un espion. Il est appelé devant le Conseil des Familles. Les Parsf ont démasqué un autre espion, qui nie farouchement et accuse P-Zéro, mais personne n’en tient compte. On explique à P-Zéro qu’un nouveau maître, de nature organique, est en cours de construction. P-Zéro doit servir de messager. C’est en fait une ruse des Parsf qui l’ont démasqué et le manipulent pour faire croire aux Kleng à l’existence d’un nouveau maître.

    Les Kleng lancent une offensive et peuvent s’emparer du caisson contenant le maître organique. P-Zéro est arrêté et démonté.

    Ayant appris de l'Empire Viral l’existence des Schatt-Armarong, Belice/Vishna envoie deux androïdes, Lucius et Sycho, prendre contact avec eux. Les Kleng n’accepteront Belice comme leur maîtresse que si elle possède le Code de Commandement. Les androïdes prennent ensuite contact avec les Parsf dont l’accueil est encore plus froid. Ils sont conduits devant le Conseil des Familles puis un Parsf abat Lucius et Sycho.

    Belice/Vishna se rend en personne auprès des Kleng et des Parsf et, avec l’aide d’un appareil livré par l’Empire Viral, se fait reconnaître d’eux comme leur maîtresse. Le pseudo-maître organique volé par les Kleng s’est désagrégé. Elle leur ordonne d’arracher la Terre à son orbite.


    LES TITANS DE L’ESPACE

    En septembre 426 NDG, le Groupe Psionique réactive le barrage temporel. Vishna s’approche avec une flotte de Kleng et des Parsf.

    Quatre vaisseaux Tsunami sont chargés d’inspecter des stations de détection quand deux structures gigantesques de plusieurs jours-lumière de long se matérialisent à proximité du Système Solaire. Il s’agit de Parsfon et Klengheim, les cités spatiales des Kleng et des Parsf.

    Les Tsunami doivent se replier devant la puissance de feu des titans. Ceux-ci lancent une attaque en détachant une partie de leur masse. Deux des vaisseaux étrangers sont détruits et des rescapés sont récupérés. Les Terraniens apprennent que les étrangers consistent en deux espèces de robots qui se querellent.

    Vishna se rend compte que quelque chose ne va pas avec la Terre et la Lune. Elle saisit la vérité et lance une attaque massive sur le barrage temporel. Des ruptures se produisent avec des pertes locales de la causalité. Le Groupe Psionique finit par reprendre le dessus mais beaucoup de psioniciens sont victimes de sévères troubles psychiques.

    Le TS-80 qui apportait des étrangers rescapés sur Terre est avalé par une faille spatiotemporelle et disparaît.

 

SOURCE



SILBERBAND n° 133
Die Ewigen Diener
 

Composé à partir de :

Fascicule Perry Rhodan n° 1126 - Der Psi-Trust (H.G. Ewers, 1983)
Fascicule Perry Rhodan n° 1127 - Die ewigen Diener (Marianne Sydow, 1983)
Fascicule Perry Rhodan n° 1128 - Weltraumtitanen (Kurt Mahr, 1983)

© Michel Vannereux