PERRY RHODAN NEO n° 103

Der Oxydkrieg
La Guerre des Oxydes

Auteur
Rüdiger Schläfer
 
Parution
2015
 
   

    Le Crest commandé par Conrad Deringhouse se trouve dans le système de Taktis et a été invité sur la planète Scortoohk par les Maahks. Perry Rhodan s’y rend avec plusieurs compagnons. Il explique que les Terriens n’ont rien à voir avec les Arkonides. Les Maahks se considèrent toujours en guerre. Une machine faire revivre aux Terriens des scènes du passé des Maahks. Ils revivent une scène où un soldat maahk, saisi fréquemment par un sentiment de colère, la permarage, participe à une attaque sur un monde des Arkonides qu’il hait. Dans une autre vision, apparaît Atlan da Gonozal.

    Rhodan pense que les Maahks sont manipulés pour éprouver de la haine envers ceux qu’ils appellent les Oxydes.

    Perry Rhodan et ses compagnons doivent regagner d’urgence le Crest. Le croiseur décolle et s’approche de la station Taschvaahl. Elle ouvre le feu puis immobilise le Crest avec un rayon tracteur.

    À l’intérieur de la station se trouve Masmer Tronkh, un géant à quatre bras. Il a été conçu artificiellement comme d’autres avant lui. Il observe ce qui se passe à l’extérieur.

    Gucky et Fancan Teik explorent l’intérieur de la station. Ils voient Masmer Tronkh mais Fancan Teik affirme que ce n’est pas un Halutien. Le processus d’autodestruction de la station s’enclenche. Masmer Tronkh s’enfuit et plonge dans le portail. Gucky et Fancan Teik le suivent avec un autre vaisseau.

    Malgré la présence d’autres croiseurs maahks, le Crest se dirige vers le portail.

    Eric Leyden, Belle McGraw, Abba Prajapati et Luan Perparim continuent à étudier l’intérieur de la pyramide sur Mars. Ils trouvent une table avec une représentation de Jupiter. Ils étudient les artéfacts et essaient de déchiffrer les hiéroglyphes trouvés. Ils trouvent des disques de pierre.

    Leyden récapitule la situation. Il existe dans les profondeurs de Jupiter la station de contrôle d’un transmetteur d’où est venu un croiseur maahk endommagé. Cette station a été en contact avec une autre station sur Mars. Pour Leyden, les stations ont été construites par les Premiers.

    Leyden arrive à déchiffrer un message laissé par les inconnus. Wepesch Taui se présente comme le dernier Hor du peuple des Liduuri. Les Liduuri ont fui du système par le Sag-Me-Gar, un transmetteur.
 
© Michel Vannereux